• Le bunker des marmottes

    Un bunker bien différent de ceux que nous avons pu visiter jusque là. Le confort est sommaire, l'espace réduit, mais le paysage à couper le souffle. Un petit groupe de marmotte vous accompagnera, le temps de monter au bunker, peu craintive mais vigilante, elles s'adonneront avec plaisir à quelques shooting photo.

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes     Le bunker des marmottes

       Le bunker des marmottes


    votre commentaire
  • La réserve militaire

     

    Cette réserve militaire, est une réserve d'eau, alimentée par l'eau de pluie ruisselante sur les terrains supérieurs aménagés à cet effet. Elle permettait d'alimenter le fort situé en contrebat, et pouvait contenir environ 1000 m³ d'eau. Aujourd'hui elle n'est utilisée qu'en cas d'incendie.

     

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire

    La réserve militaire     La réserve militaire     La réserve militaire


    votre commentaire
  • Casemate.FM

    Il permettait d'accueillir environ 400 soldats et moins de 10 officiers. Le fort devait permettre à ce régiment de tenir en autonomie durant une longue période, de ce fait il était équipé d'une usine, d'un atelier, de latrines, cuisines, stock de munitions, et bien d'autres éléments très intéressant, que je ne pourrais malheureusement pas vous dévoiler sous peine d'en dire trop à son sujet. Le fort se compose de trois niveaux, et l'intérieur est un véritable dédale, autant dire que l'organisation est de rigueur pour explorer tous les recoins de cet ouvrage.

    urbex     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     urbex abandonné     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     urbex

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    urbex abandonné     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Dans le fort, 5000 litres d'eau était utilisé pour le refroidissement des moteurs et des tours de tir, les réserves pour le bataillon était de 12 000 litres d'eau potable. Sur la photo au dessus à droite, on aperçoit une des citernes, la pièce étant trop exiguë, il était impossible de prendre des photos de la pièce, mais trois autres citernes étaient placé à gauche du panneau. Le fort grâce aux réserves pouvait tenir une autonomie de deux mois.

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     urbex abandonné

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

    Casemate.FM     Casemate.FM     Casemate.FM

     

    Casemate.FM


    2 commentaires
  • Casernement solaire

    Sur les 24 bâtiments qui composaient le centre militaire, tous ont était détruit, il ne reste que le bâtiment central, ainsi que le bâtiment des sous officiers, ceux-ci étant complètement vidés les lieux n'ont plus grand intérêt.

    Casernement du cadran     Casernement du cadran     Casernement du cadran

    Casernement du cadran     Casernement solaire     Casernement du cadran

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

     Casernement solaire     Casernement solaire    Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire     Casernement solaire

    Casernement solaire

    Casernement solaire     Casernement solaire

     

     

     


    votre commentaire
  • Le bunker des gorges

     

    Le projet de défense des gorges commence en 1880, et ce bunker sera modernisé en 1930. Situé à droite, les logements et sur la gauche les casemates, chaque côté assurant la défense de l'autre, le tout creusé à même la roche, sur deux niveaux. Les salles sont voûtés, les étages reliés par un escalier tournant en béton.  Les galeries mènent aux postes de tir et aux abris qui permettaient d'assurer la défense de la route, grâce également à deux pont roulant placés de chaque côté de l'ouvrage et manœuvrables de l'intérieur.

    Afin de produire des réserves alimentaires, les casemates étaient dotées d'un four lespinasse portatif, qui permettait de produire 180 rations journalières et une réserve de 5000 litres d'eau potable. Il pouvait accueillir 2 officiers, 8 sous officiers et une cinquantaine de soldats.

     

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    "On remarque, sous le pont actuel, les restes d'une culée et d'une pile munies de rainures verticales, vestiges, sans doute, d'un précédent ouvrage, et peut-être destinées à recevoir des poutres de barrage afin de faire monter l'eau en été, et augmenter la valeur de l'obstacle en amont." 

    Mais en visitant cette construction, cette explication nous semble un peu douteuse, d'autant qu'il ne reste que peu de trace de cet élément, ce serait la construction la plus récente du site. Seulement en pénétrant à l'intérieur, on s'imagine mal une tel structure uniquement destinées à recevoir des poutres de barrages, car au fond se trouve un petit tunnel au ras du sol, qui laisse plutôt penser à un canal qui alimenterait une réserve d'eau souterraine. Tout cela bien sûr n'est qu'une théorie, car l'érosion étant bien trop importante, nous ne nous sommes pas risqué à ramper dans ce trou. 

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

    Le bunker des gorges     Le bunker des gorges     Le bunker des gorges

     


    votre commentaire
  • Le bunker de cristal

     

    L'ouvrage est réparti sur deux étages, creusés à même la roche. Ce bunker était équipé d'un four Lespinasse comme la majorité des bâtiments militaire de l'époque. Le four permettait de produire en 24 heures, 13 fournées de 200 pains, de 1,5 kilo chacun, ou 5200 rations. Le bâtiment possédait également une réserve d'eau potable de 5000 litres. Deux ponts roulants manœuvrables de l’intérieur de l'ouvrage sont placés de part et d'autre de l'ouvrage et permettent de couper la route. Protégé par deux canons, ce bâtiment peut accueillir 1 officier, 4 sous officiers, et 58 soldats .

     

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    urbex     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal     Le bunker de cristal

    Le bunker de cristal     Le bunker de cristal


    votre commentaire
  • Le blockhaus du nord

     

    Ce blockhaus qui au premier abord ne payait pas de mine, s'avéra être un véritable dédale, des galeries, des pièces, des galeries, encore des pièces, des escaliers, d'autres galeries, de nouvelles pièces, de nouveau des escaliers et enfin le Graal, les canons postés là fièrement à surveiller la plaine. Attention cependant si vous y faites un détour, à ne pas tomber dans les ouvertures menant aux étages inférieurs, désormais inondés. Si l'eau est gelée vous vous ferez juste une belle frayeur, à l'inverse, la visite pourrait virer au cauchemar.

     

    urbex     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     urbex

    urbex     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    urbex     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     urbex

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     urbex     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    urbex     urbex     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord

    Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord     Le blockhaus du nord


    4 commentaires
  • La caserne urbex

       

    La caserne est construite dans les années 1900. Elle possède un casernement en forme de U autour d’une cour centrale. Les trois bâtiments rectangulaires formant l'ensemble de la caserne, accueillaient chacun une compagnie. Dans l'aile centrale se trouvait la boulangerie, dont le four est toujours présent. Ce fort permettait d'abriter les soldats du secteur en cas d’attaque. A l'intérieur, on peut également y trouver une cuisine, un poste de commandement et plusieurs chambrées. Une dizaine d'années plus tard, plusieurs baraquements seront construits à l’extérieur du fortin pour recevoir 4 écuries, une infirmerie et un pavillon d’officiers.

     

        urbex     La caserne

        urbex     urbex

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       urbex       La caserne  

       La caserne        urbex

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       urbex       urbex

       urbex       La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

       La caserne      La caserne      La caserne

     

       La caserne

       


    votre commentaire
  • URBEX MILITAIRE

     

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE     URBEX MILITAIRE

    URBEX MILITAIRE


    votre commentaire
  •  

    Les laboratoires militaires... c'est tout d'abord une vue à 180° sur la mer, une multitude de bâtiments à visiter, tous plus différents les uns des autres. Certaines machines encore présentes rendent ce lieu vraiment intéressant, ainsi que la structure d'insonorisation blanche et bleue posée sur le toit d'un des bâtiments. De nombreuses pièces sont dévastées, mais au milieu de tout ce tumulte certaines merveilles s'y cachent: "la salle des officiers" avec son plafond miroir couleur or, les hangars, avec leurs volumes impressionnants, "le bureau du chef" j'imagine que ce bureau était celui d'un haut gradé, avec sa petite avancée sur la mer, qui ferait pâlir d'envie n'importe quel employé de bureau. Pour le reste je vous laisse le découvrir en photo, bonne visite à tous...

     

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

     

    Le labo militaire     Le labo militaire     Le labo militaire

    Le labo militaire


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique