• La clinique Bobola

    Visité lors d'un petit road-trip dans le sud-ouest, cette petite clinique ne manque pas de charme, son état de préservation lors de notre passage en fera une visite plutôt agréable même si le lieu assez vide manque toutefois un peu d'intérêt.

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola  

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola     La clinique Bobola     La clinique Bobola

       La clinique Bobola


    votre commentaire
  • Ospedale dell'acrobata

    Nous étions bien décidé à ne pas visiter cet ancien hôpital. Trois jours intensifs d'urbex ont bien faillis avoir raison de nous. La première décision était de rentrer direct à la maison, mais dans un dernier effort, nous avons franchis le tout petit mur qui nous séparait de ce spot, et une fois entré à l'intérieur, nous n'avons finalement pas regretté. Nous sommes tombé sur LA chaise de l'urbexeur, tout spot qui se respecte renferme cette fameuse chaise, vous ne pouvez pas la louper, elle se situe très souvent au milieu d'un couloir, ou près d'une fenêtre mais tourné de manière à ce que l'on ne regarde pas la fenêtre lorsque l'on est assis dessus. Ici nous avons pu observer ces deux dispositions, quelle chance! Et pour le reste, le traditionnel appareil de radio, les barres parallèles, la lampe de chirurgie, des documents, des médicaments, le scanner, l'ensemble étant peu à peu mangé par la végétation, une aile de l'hôpital a été incendié, mais là aussi la nature reprend le dessus. Cette visite nous aura finalement ajouté une petite rallonge de deux heures sur le weekend, mais toi urbexeur tu te reconnaîtras dans ce récit, quand tu prends ton lundi, pour pouvoir te reposer avant d'aller bosser, mais que tu poses ton appareil photo à 23h00 et qu'il ne te reste que 5h00 à dormir, et tu te dis la prochaine fois je m'organiserais mieux, mais la fois d'après c'est la même, la devise: "j'y suis, je le fais"!

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata      Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata

       Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata     Ospedale dell'acrobata


    votre commentaire
  • L'hôpital Colonial

    Un superbe spot, une atmosphère comme celle que nous aimons trouver dans ces lieux, de la végétation, des murs décrépis, malheureusement très peu d'objets, mais le bâtiment se suffit à lui même. Ceci dit, cela fait beaucoup de photos de couloirs, dommage...

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial

       L'hôpital Colonial     L'hôpital Colonial


    votre commentaire
  • Sanatorium du coiffeur

    Le sanatorium du coiffeur, en voilà un que l'on a pas revu depuis longtemps, nous avons enquêté sur ce lieu qui fût autrefois un endroit très à la mode. De nombreux urbexeurs ont jadis flashé les moindres recoins de cet endroit, puis un jour plus rien. En nous rendant sur les lieux nous trouvons ici et là des ouvertures, mais à notre grand regret aucune ne donnant accès au bâtiment principal. Nous fouillons les moindres recoins dans l'espoir de trouver une entrée, mais rien, nous rencontrons d'autres urbexeurs eux aussi arrivés trop tard comme nous. Après avoir fait trois fois le tour du complexe, nous décidons de pique-niquer, passer un moment devant ce lieu que nous n'avions jamais espéré voir en vrai tant la distance qui nous sépare de lui est grande. Alors fermé oui, mais il fait parti des premiers spots devant lequel, nous jeunes urbexeurs que nous étions en 2013 rêvions de visiter un jour.

    Sanatorium du coiffeur        Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur

     

    Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur     Sanatorium du coiffeur


    votre commentaire
  • L'hôpital Paura

    Nous avions découvert ce batiment sur google map lors de la préparation de notre road-trip en Italie. C'est un batiment construit en 1927, il accueillait  à l'origine des orphelins puis fut transformé en centre de rééducation fonctionnelle au début des années 80 pour fermer définitivement ses portes en 2007.

        L'hôpital Paura  L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura     L'hôpital Paura     L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura  L'hôpital Paura

        L'hôpital Paura


    votre commentaire
  • Le sanatorium Zippy

    Après toute cette route dans le nord de la France, et très peu de sommeil au compteur, nous voici sur le chemin du retour, arrivé devant un des spots que nous avions prévu durant le weekend. A notre arrivée, nous croisons quelques véhicules qui montent vers le sanatorium, deux secondes de réflexion, avant de se dire que ça ne peut être que des airsofteurs. Ni une ni deux nous nous faufilons discrètement dans l'établissement sans trop réfléchir. Le temps que chacun s'équipe cela nous laisse largement le temps de faire notre exploration. Taggeur, Airsofteur, et du coup Urbexeur, tout le monde est réuni dans ce sanatorium, et nous nous faisons de moins en moins discret, jusqu'à ne plus faire attention du tout à tout ce petit monde. Jusqu'à ce que l'on nous explique que chacun dispose d'une autorisation, évidement, chose que nous n'avons pas, bien sûr, on nous raccompagne donc à la sortie, et on nous sommes exprèssement de ne plus revenir et que de toute façon en dehors des sessions d'airsoft le lieu est fermé et sous alarme. Nous repartons donc tout de même satisfait, avec notre appareil photos remplis d'images. 

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

         Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy     Le sanatorium Zippy

              


    votre commentaire
  • La Batclinique

    Nous avons tourné un moment autour de cette clinique pour essayer de trouver un accès facile, qui finalement s'avéra être juste sous notre nez depuis le début. Une fois à l'intérieur, nous entamons la visite par des couloirs totalement dévastés, et au fur et à mesure nous découvrons tout de même des choses intéressantes, l'appareil de radiologie, la piscine, la table de médecin, quelques chambres avec des lits, mais aussi la dégradation naturelle, quand la nature reprend ses droits, le lieu prend tout de suite une autre dimension. 

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique 

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique

         La Batclinique     La Batclinique     La Batclinique


    votre commentaire
  • Le sanatorium du koala

         Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu de photos de sanatorium, les plus connus ont été fais et refais, alors nous n'étions pas mécontent d'en trouver un que nous       ne connaissions pas encore. Les travaux entrepris et abandonnés ont malheureusement un peu dénaturé ce lieu mais certains objets et certaines pièces valaient vraiment le         détour contrairement à d'autres sanatoriums complètements vidés et dévastés.

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koalaLe sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala      Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala

         Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala     Le sanatorium du koala


    votre commentaire
  • Le sanatorium d'Alice

    Sanatorium que nous avons visités à deux reprises, étant un lieu très connus, nous n'avons pu être que les témoins de sa décrépitude. La visite est longue, mais il ne reste plus grand chose en bon état, quelques papiers par-ci par-là reste les seul témoins de ce que fût autrefois ce grand sanatorium régional. Des projets immobiliers ont été évoqué, mais à ce jour tout reste en l'état.

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice

        Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice     Le sanatorium d'Alice    


    votre commentaire
  • Le centre

    Ancien foyer d'accueil, sur lequel nous sommes tombé par hasard, et pour lequel nous n'avons trouvé aucune informations. Les salles de bains étant toutes différentes, et en parfait état, le nombre de photos est peut-être "un peu" excessif, mais quand on aime on ne compte pas! 

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre

        Le centre     Le centre     Le centre 

        


    votre commentaire
  • L'asile de l'alien

    Construit en 1895, ce lieu fut autrefois un hospice, puis sera reconvertit plus récemment en centre pour toxicomane. L'église quand à elle date du XI ème siècle.

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien     L'asile de l'alien     L'asile de l'alien

    L'asile de l'alien


    votre commentaire
  • Le sanatorium

     

    Prévue depuis déjà plusieurs mois, nous avons eu enfin l'occasion de le visiter. Allez, en voiture! De nombreuses pauses café plus tard et plusieurs centaines de kilomètres parcourus, nous voici enfin arrivé devant... Le mélange de modernité avec les terrasses du sanatorium, et d'ancien avec la somptueuse chapelle rend ce lieu vraiment exceptionnel. Seulement après avoir passé une demi-heure sur les lieux, difficile d'envisager la visite car toutes les issues sont condamnées. Nous essayons tous les trous de souris disponible jusqu'à trouver le vide sanitaire qui nous mènera tout droit sur la piscine du sanatorium. Enfin, s'ouvre devant nous un sanatorium en parfait état! Pour l'instant, aucun tag, des salles de bain en parfait état, pas de trous dans les murs traversant le bâtiment de part et d'autre, mais tout de même un peu vide. Ceci dit dans les quelques dossiers restants, nous avons été surpris par les diagnostics établis par les médecins, arrivant à la conclusion que les patients étaient "simplement débiles profonds" . Petite précision tout de même pour l'église, qui elle est partiellement ouverte au public.

     

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

    Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

        Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium

       Le sanatorium     Le sanatorium     Le sanatorium


    votre commentaire
  • L'hôpital déchu

    Ne cherchez plus, cet hôpital a été détruit, nous l'avons fait pendant le désamiantage, il ne restait plus grand chose de font-pré, on a tout de même pu tirer quelques photos qui valaient le détour. 

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

    L'hôpital déchu     L'hôpital déchu     L'hôpital déchu

     

    L'hôpital déchu


    votre commentaire
  • Sanatorium du pianiste

    Le sanatorium du pianiste fût construit au début des années 10, suite à la découverte de la nouvelle technique chirurgicale du pneumothorax.  

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

    Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste     Sanatorium du pianiste

     


    votre commentaire
  • Le vaisseau fantôme

     

    C'est en se rendant au sanatorium de Rocheplane, que nous sommes tombés nez à nez avec ce géant. Une surprise au bout de la route, car nous le pensions détruit, et c'est avec joie que nous avons visité ce qui reste de ces trois vieux compagnons, mais aussi avec beaucoup de frustration face à un bâtiment aussi grandiose, mais dévasté de toutes parts. Dans le passé les trois sanatoriums du plateau de Saint-Hilaire du thouvet faisaient la fierté des habitants de la région, et généraient de nombreux emplois.

     

    urbex sanatorium     urbex sanatorium     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme

    Les risques naturels ont été le prétexte très controversé donné à l’époque pour justifier la fermeture des établissements. Parce que situés en zone rouge comme une bonne partie du village, sur le plan de la prévention des risques, le CMC et le CMUDD auraient été menacés de coulées d’avalanches et de chutes de rochers. Effectivement, le site connut en 1968 et 1970 plusieurs avalanches suscitant une réflexion sur la protection des bâtiments. Rapidement, les premiers travaux furent décidés.
    D’autres avalanches en 1978 et en 1981 démontreront la limite de ces derniers. Aux techniques de lutte contre le départ de l’avalanche s'ajouteront les techniques pour retenir le manteau neigeux.
    Le 9 février 1999, une avalanche balaya 20 chalets à Montroc dans la vallée de Chamonix, tuant 12 personnes. Rien de tel pour alimenter la psychose ou, selon la rumeur, une stratégie déjà bien avancée.
    Compte tenu du coût prohibitif de leur protection, environ 20 millions d’Euros, l’Etat décida alors le principe de démolition des deux centres. Cependant, aucune échéance n’étant fixée, les propriétaires, en attendant la phase de démolition, furent sommés de sécuriser, dépolluer et de faire surveiller les bâtiments.
    Seul l’établissement de Rocheplane situé en zone violette semblait échapper à cette décision. Faux espoir car celui-ci sera lui aussi rapidement abandonné !

    Avant les sanatoriums, il y avait 300 ou 400 habitants sur le plateau. Grâce à cette structure la population a augmenté: des centaines de convalescents en permanence, autant d’employés, de nombreuses familles s’installant, et tous les visiteurs… A partir des années 30, nombreux ont été les locaux qui ont travaillé dans les sanatoriums.

    Avant, cette idée aurait suscité peu d’enthousiasme, car les gens avaient peur de la tuberculose. Les paysans du plateau étaient réticents à l’idée d’approcher les sanatoriums. Et puis, peu à peu, la maladie a été éradiquée. La population était de plus en plus informée et savait alors que les tuberculeux arrivant aux sanatoriums n’étaient plus bacillaires (porteurs de la mycobactérie). Ils étaient devenus convalescents. Ce qui n’a pas toujours été le cas au début de l’histoire, puisque des malades décédés à Saint-Hilaire ont été enterrés au village.  

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme     Le vaisseau fantôme

    Le temps n'a pas rendu justice à ces trois vieux compagnons de route, le vent, la pluie, les vandales ont eu raison d'eux. Tout est défoncé, arraché, brisé, comme si un cataclysme s'était abattu sur eux. Avec eux une page d'histoire se tourne, et ce qui fit autrefois la fierté des habitants n'est plus.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique