• Au détour d'une journée d'urbex bien remplie, se tient cette mine, qui n'était absolument pas prévu au programme, mais qui méritait bien que l'on s'y arrête. Malheureusement nous n'avons pas pu pénétrer à l'intérieur, seulement l'appareil photo, qui a quand à lui, réussi à se faufiler non sans peine, pour notre plus grand bonheur. Le type de charbon extrait de cette mine étais l'anthracite, une roche massive et homogène qui possède une très faible teneur en matières volatiles qui brûle avec une courte flamme bleu pâle, sans fumée mais en dégageant beaucoup de chaleur. L'accès aux veines toutes souterraines pour ce type de charbon, se faisait soit par des puits, comme c'est le cas ici, soit par galerie. La mine fermera ses portes à la fin des années 90.

     urbex       Mine des gueules noires

     Mine des gueules noires       Mine des gueules noires

     Mine des gueules noires       Mine des gueules noires

     Mine des gueules noires       urbex

     Mine des gueules noires       Mine des gueules noires

     Mine des gueules noires       Mine des gueules noires

     Mine des gueules noires       Mine des gueules noires


    votre commentaire
  • Les forges de la Becque

    De ce lieu qui abritait autrefois une forge de pièces automobiles et poids lourds, il ne reste que des décombres, des entrepôts vidés, 9 hectares de friches, ces 13 années d'abandon ont eu raison de cette industrie, qui à l'époque faste employait pas moins de 280 salariés. Je pense que de ce lieu il ne reste plus rien à protéger, le site est signalé comme amianté, mais de l'amiante non plus nous n'en avons pas vu. Alors au détour d'une journée d'urbexeur, peut-être voudriez-vous jeter un coup d'oeil rapide à saint cyprien dans la loire...

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque     Les forges de la Becque     Les forges de la Becque

    Les forges de la Becque                                                                                                                  Les forges de la Becque                                 


    votre commentaire
  • La cimenterie labyrinthe urbex

     

     galerie urbex

     

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

     

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie     urbex cimenterie

    urbex cimenterie     urbex cimenterie

     

     

    galerie urbex

     

     

    urbex cimenterie   

      galerie urbex    urbex cimenterie     galerie urbex                                                                                                                                                                    La cimenterie labyrinthe                           

                                                                                                                                                                                                                                                                 


    votre commentaire
  • Urbex PACA

     

    L'atelier du mécanicien

     

    Un premier chantier de constructions de bateaux à voile et à rames destinés aux pêcheurs et à la marine royale existe à partir de 1711 sur ce site. Par la suite, d'autres petits chantiers du même type émergent.

    A partir de 1835, deux entrepreneurs prennent en main la destinée des chantiers navals en les transformant en véritable entreprise industrielle les ingénieurs prennent une décision capitale, celle de se convertir progressivement à la construction métallique.
    En 1845, le site se lance dans la construction navale de grande ampleur.

    En 1853, tôles et tubes, chaudières et appareils à moteurs sont assemblés en ces lieux pour produire les navires.

    Le contexte historique et économique soutient la croissance des Chantiers qui passent de 200 à 1300 salariés jusqu'à la crise de 1948 : développement de la batellerie fluviale ou du cabotage à vapeur pour accroître les transports intérieurs, développement du commerce méditerranéen, industrialisation du Nord de l'Italie, conquête de l'Algérie et entrée dans une nouvelle ère d'explorations puis de colonisations.

    En 1855, la "Société acquiert à cette époque une renommée mondiale pour la qualité, la modernité, et les performances de ses bâtiments, ainsi que pour la diversification de ses travaux et l'adaptation de son personnels aux différents types de construction.

    En 1872, l'entreprise est assez puissante pour acquérir les très importants Chantiers du Havre. 

    Les chantiers employaient plus de 5 000 personnes, mais à partir de 1975, la situation se dégrade, conséquence des deux chocs pétroliers et de la montée de la concurrence japonaise et américaine.

    Mais les nouvelles directives européennes, les surcapacités de production et la décision du gouvernement français de couper les aides en 1986 conduisent l'entreprise à déposer le bilan et les chantiers cessent toute activité en 1987. Une importante crise sociale touche alors les villes...

     

    L'atelier du mécanicien

     

     

     

     

      L'atelier du mécanicien

      L'atelier du mécanicien

      L'atelier du mécanicien

      L'atelier du mécanicien

    L'atelier du mécanicien

    L'atelier du mécanicien

              L'atelier du mécanicien

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique